le site du Royal Louis est dédié à un vaisseau précise de 1692, il comporte 20 planches détaillé sur la construction du vaisseau, de plusieurs schémas pour réalisation des gréements et d'un petit dictionnaire

dictionnaire

 

planche 21

Image10

Dsc 0027

                                Vhew5ucg 1

DICTIONNAIRE


 

Aiguillette:

Filin en quaranténier avec lequel, on fait un aiguilletage (lier ensemble deux choses qui ne se croise pas.)

Amarrage :

Liaison par plusieurs tours avec un cordage de faible circonférence de deux cordage plus gros.

Arc-boutant :

Bout dehors des bonnette basses soutenu le long du porte hauban au moyen d’un croc a une extrémité.

Aussière :

Cordage composé de trois à quatre torons, jusqu'à douze pouces de diamètres.

Balancine :

Manœuvre capelée à chaque extrémité de vergues, elles servent à tenir les vergues dans une position horizontal.

Bâtard :

Bout de cordage égaux et fourrés qui passent dans les trou fait aux bigots et aux pommes, il servent de collier pour tenir leurs vergues haut sur leurs mâts.

Bosse :

Cordage très court faisant dormant d’un bout sur un point solide, elle servent à tenir tendu un câble, un grelin, une aussière, etc.

Bragues :

Fort cordage amarré qui sert à maintenir entre autre le gouvernail, les canons, etc.

Brin :

C’est avec un Bout de chanvre peigné qu’on obtient un brin.

Caliorne :

C’est dans la marine le non du plus gros et plus fort palan que l’on ce sert.

Capelage :

Boucle faite avec les haubans, galhaubans, étais, etc passant par-dessus le ton du mât.

Cargues :

Cargues point ou cargues boulines, manœuvre d’un vaisseau servent à relever les voiles ou les retourné contre les vergues.

Cartahu :

Cordage volant qui sert généralement sur les vaisseaux pour faire descendre ou monter quelque chose des hunes.

Clan :

Ouverture proportionnée aux diamètres des réas et à la circonférence de la manœuvre qui doit y passer.

Coin :

Morceau de bois que l’on place dans les étambrais, (autours des mats et des pompes).

Le collet d’un était :

Grand anneau de l’étai qui capelé sur les haubans. Il formé par un bague dans laquelle l’étai passe, pour aller s'arrêté a la pomme fixé sur le l’étai.

Cosse :

Sorte d’anneau en fer plat, cannelé sur sa circonférence pour recevoir un cordage.

Crampe :

Petite barre de fer ployer en équerre et qui ce termine en pointe.

Cul de porc :

Nœud de cordage marin qui forme un gros bouton.

Drosse :

Les drosses sont des estropes d’un diamètre important et garnie en basane.

Encoquer :

Faire passer, ou enfiler un bout de vergue ou de mât dans des cercles, moques ou estropes.

Estrope :

 C’est un cordage  qui entoure une poulie, une cosse, etc... Et la serre bien au moyen d’un amarrage.

Etrier :

Petit cordage qui fait dormant sous les vergues et qui sert de marche pied pour les marins.

Fouet :

C’est un bout de cordage qu’on détord, qui pour le diminué de grosseur est tressé en fouet.

Frapper :

C’est en un mot amarré fortement deux objets ensembles.

Ganse :

C’est une longue estrope en quaranténier.

Garant :

Bout de cordage plus ou moins long sur laquelle les marins agissent pour faire fonctionner un palan etc.

Goujure :

C’est le mon qu’on donne à des cannelures faites autours des pommes gougées, caisses de poulies ou cap de moutons.

Itague :

Cordage pour l’utilisation d’un palan, pour en augmenter la force.

Merlin :

Petit cordage à trois fils de carets.

Moque :

Sorte de poulie ronde percée (au milieu) part un, deux ou trois trous.

Œillet :

Sorte de boucle que l’on fait entre autre, à une estrope de poulie en retournant le cordage sur lui même.

Ourse :

C’est le non de l’extrémité du bas de l’antenne (une des vergues d’artimon) sur lequel est frappé un palan.

Paillet :

Natte tressé avec des torons de fils de caret.

Pomme :

Pièce de bois plate et sphérique mis sur le tenon des mats.

Pomme gougée :

Fixé généralement sur les haubans, c’est une pièce de bois percée en son diamètre.

Galoche :

Ou poulie coupée qui à une ouverture transversal sur l’une de ses faces.

Pouliot :

Rouet placé obliquement dans des chaumards de plusieurs clans enchâssés dans la muraille du vaisseau.

Quaranténier :

Cordage réalisé généralement avec trois torons, il peut monter jusqu'à cinq torons.

Bâtard :

Cordage servant pour les pommes de racage.

Racage :

Collier fait de pomme et bigots de bois dans lesquels passe un cordage appelé bâtard. Et servant ensemble à maintenir la vergue sur son mât.

Tournage :

Non que l’on donne pour amarrer un manœuvre à un cabillot, taquet, etc.

 

 


Image1 1

 

Capture1 1 Capture1 1 Capture3.2 1 Capture3.2 1 Capture5 1 Capture6 1 Capture7 1 Capture8 1 Capture9 1Capture10 2

Capture12 1 Capture12 1 Capture13.1 2 Capture14.1 1 Capture15 3 Capture16 1 Capture17 2 Capture18 1 Capture19 1 Capture1 1

dsc-0027

  Image11 1

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×