le site du Royal Louis est dédié à un vaisseau précise de 1692, il comporte 20 planches détaillé sur la construction du vaisseau, de plusieurs schémas pour réalisation des gréements et d'un petit dictionnaire

 

Cooltext209566073990357

planche 11

Capture11 2

Capture11 1 2

Capture11 2 1

 

Cale et le faut pont
 

Les guirlandes

Il y a 8 guirlandes ou fourcats couchés de la cale avant à l’arrière.
Les deux premières à l’avant sont appelées fourcats couchés.
Les fourcats avant
Le 1er commence du can arrière de la 1ère porque,
le 2ème fourcat, appelé guirlande basse reçoit la carlingue du mât de misaine et le tenon du mât.
Le 2ème partie de l’étrave et se termine contre le can avant de la 1ère porque.
Les guirlandes ont d’épaisseur au carré : 35.21cm
La guirlande du 1er pont.
La 4ème guirlande s’entaille sur le 1er bau du premier pont et reçoit sont bordages. Ses deux branches s’étendent sur la bauquière du 1er pont et viennent toucher le premier bau.
La guirlande a d’épaisseur au carré : 37.94cm.
Elle suit l’inclinaison du pont.
La guirlande sous les écubiers.
Cette guirlande est posée qu’a une dizaine de centimètre sous des écubiers, et elle s’entaille sur la contre étrave.
La guirlande a d’épaisseur au carré : 36.58cm.
La guirlande du 2ème pont
Sa tête s’assemble à la tête de la contre étrave .
Ses deux branches s’étendent sur la bauquière du 2ème pont et va venir toucher le premier bau.
La guirlande a d’épaisseur au carré : 35.23cm
Les fourcats couchés AR
le premier est placé entre la première porque et l’étambot
Son épaisseur est de : 30cm
Le grand fourcat est posé contre la dernière porque et va toucher la suivante
Son épaisseur est de : 30cm
Carlingue de mat
C’est un assemblage de charpente formant une mortaise placée à l’endroit où repose le pied d’un mât et le pied du mât est taillé en forme de tenon.
Epaisseur des flasques est de : 33.75cm
La carlingue du mat de misaine
Epaisseur des flasques : 33.75cm

Le lest

Il faut passer en posent le lest à laisser l’espace libre pour les cloisons de cale, épontille et autre.
Le lest est composer de gravier et de vieux canon casser et inutilisable, ainsi que de boulet.
Toute l’artillerie qui sert pour le lest est maintenue en place par des traverses en bois.
L’inclinaison du vaigrage implique la pose de pièces de bois pour retenir le lest.
Il par de l’avant de la cloison de la cale à eau jusqu’a l’artimon.

Les étances

Les étances du fond de cale (sous le plancher du 1er pont)
Étances : morceau de bois droit qui fait office épontille et qui parfois sert aussi comme échelle.
Les étances du fond de cale ont de largeur d’avant en arrière : 40.63cm
Leur épaisseur de tribord à bâbord est de : 27.10cm

Coffre au poudre

Coffre au poudre(ou coffre a gargousse) : Coffre contenant les gargousses que l’on établit en divers point du navire,
dont 2 à l’avant, sous la fosse aux lions, pour servir de réserve et améliorer la circulation des gargousses vers les batteries
Pour le coffre au poudre de l’avant il y un fanal poser contre la paroie de la fosse au câble.
Il monte jusqu’aux faux baux, Il part de la cloison de la fosse au câble, en diagonale, jusqu’à la 1ère porque qui ce situe en avant de la misaine.


L’accès au coffre
L’accès au coffre est situé entre la cloison de la fosse aux câbles et le mat de misaine, entre le 4ème et 5ème baux

Fosse au câble :

Elle a un planché qui au plus haut en arrière entre les barrots et le vaigrage est a : 65cm
Sa cloison avant est contre le coffre au poudre de l’avant est monte jusque sous le 5ème bau du 1er pont.
au niveau du coffre au poudre il y a une ouverture grillagé pour le fanal des poudres.
La cloison arrière monte jusque sous les faux baux Les étances pour descendre dans la fosse est au niveau du 9ème baux.
Le nombre de bau nécessaire pour former le planché est de 8
Les barrots auront au carré : 24.39cm
Leurs bouges est du 6eme de leur longueur réduite en pouce

Cale à eau

Partie du fond de cale du vaisseau, sur l’avant de l’archipompe et dans laquelle on arrime les futailles contenant l’eau nécessaire à l’équipage.
On y met aussi une partie du lest et du bois à brûler.
Sa cloison avant est celle de la fosse au câble ; la cale ce prolonge jusqu’au puits au boulet.
Elle monte jusqu’au niveau du faux pont. On y descend par le grand panneau.                                                      Largeur des barreaux au carré : 13.55cm

Puits au boulet

puits que l’on aménage pour les boulets à canon des différentes batteries
Il est établie en arrière de l’archipompe et il lui adhérent, il est diviser en plusieurs compartiment Les cloisons qui forment sont établies sur les montants du tambour du parc à boulets.
Sa hauteur est jusqu’au bordage du 1er pont,
Il a des taquets de marche à l’intérieure qui descende au fond.
Son écoutille ce situ sur la cloison avant, sous les baux elle a une dimension au carré de 123cm
À la cloison arrière il y a une autre écoutille de même dimension.
Les 3 montants  du Puits au boulet auront au carré : 12.19cm
Ils sont arrêtés sur les baux du premier pont par une queue
Leur pied sont arrêtés de la même façon sur les varangues.                                                                                     Leur bordage a d’épaisseur 10.84cm
L'accès au puits au boulet
On pratique une ouverture qui donne sur le faux pont
L'accès au puits aux boulets a en carré : 70.42cm

L’archipompe ou tambour :

Archipompe ou tambour : Ensemble comprenant les pompes de cales et les structures du grand mat.
C’est le point le plus bas ou toutes les eaux ce retrouvent
La carlingue du grand mat est établie dans l’archipompe
Il y a quatre pompes dites « pompe royal » qui sont établies aux quatre coins de la cloison.

Elle S’appuie en dedans et sur les deux baux qui forme l’étambrai du grand mat.
Les pompes montent au dessus du premier pont.
Elles aboutissent sur le bordage de font et leurs pieds doit être emboitées dans les mailles des varangues.
La hauteur de la cloison est jusqu’au bordage du 1er pont.
On pratique une ouverture qui donne sur le faux pont.
Accès au tambour de l’archipompe a en carré : 70.42cm.
Il a des taquets de marche à l’intérieure qui descendent au fond.
Il y a 8 montants d’archipompe, Ils sont arrêtés sur les baux du premier pont de la même façon que ceux du puits au boulet.

Cale à vin

Partie du fond de cale du vaisseau, sur l’arrière de l’archipompe et dans laquelle on arrime les futailles contenant le vin et l’eau de vie nécessaire à l’équipage.
Elle monte jusqu’au faux pont, on y descend par une étance qui démarre au 1er pont au bout de l’écoutille aux vivres
L’écoutille
L’écoutille sur le faux pont fait de longueur : 145cm
Et de largeur : 170cm

Soute aux poudres arrière.

Soute : Ce sont les différents locaux clos aménagés dans le fond de cale des vaisseaux pour y stocker en sûreté la poudre.
Le nombre de baux est relatif à la longueur de la soute Plusieurs caissons sont établies pour y conservé les gargousses
Il y a une cloison double ente la soute au poudre arrière et la cale à vin. Elle a un planché qui au plus haut en avant entre les barrots et le vaigrage est à : 65cm
La longueur du plancher est tout ce qu’on pourra lui donner.
L’accès à la soute.
Son accès est près du puits au fanal et donne dans le sas au dessus. Dans la soute il y a un coffre aux poudres
Il est centré par rapport au puits au fanal.


Tambour de l’archipompe d’artimon et puis au fanal
Le puits au fanal puits serre à faire descendre le fanal au niveau des coffres aux poudres pour les éclairer en toutes sécurité.
Le tambour de l’archipompe du mat d’artimon.
C’est sur le côté du tambour que descendent les deux pompes (depuis le dessus du 1er pont jusqu’au maille entre les varangues
Sa hauteur est du vaigrage de fond jusqu’au bordage du pont,
Il a aussi une grande ouverture grillagé au dessus de la plateforme dont la hauteur est de 65cm.
On y rentre par une ouverture pratiquer dans le bordage dont on a accès par le plancher du sas. 
Les montants sont les quatres épontilles qui supportent la carlingue du mat d’artimon.
Les montants auront au carré : 12.19cm
Leurs bordages est de : épaisseur 6.09cm

Fosse aux liens "ou  lion"

Retranchement fait en avant des bittes dans le fond de cale où l’on met toutes les petites manœuvres et les matériax de rechange (poulies, suif, graisse, rouets, crics, pinces, etc.)
Sa hauteur est jusqu’au bordage du pont, sa longueur est de l’étrave jusqu'à la cloison de la fosse aux câbles, sous le 5ème bau.
L’écoutille d’accès ce situe entre le 4ème et 5éme bau en arrière du planché.

Soute du maitre calfat

C’est l’une des 2 seules soutes a couper la galerie.
Sa hauteur est jusqu’au bordage du pont
Soute du maitre charpentier
C’est la 2ème  soutes a couper la galerie.
La hauteur est jusqu’au bordage du pont

Soute au voile

Sa hauteur est du faux pont jusqu’au bordage du 1er pont,
Sa largeur de tribord à bâbord est d’une galerie à l’autre

La galerie

Galerie: passage de 2 à 3 pieds de large contre les bords et en fond de cale du vaisseau de l’avant à l’arrière, permettant au charpentier et au maitre calfats de boucher d’éventuelles voies d’eau dues aux boulets durant un combat.
Elle fait le tour du vaisseau au niveau des faux pont, elle passe entre le vaigrage et les cloisons des soutes saufs celle du maitre calfat et du charpentier.
Le plancher de la galerie est toujours au niveau du faux pont

Four à pain

Il est à la suite de la galerie à bâbord, il est poser sur 2 faux baux et ce situe juste avant le grand panneau.
Il y a une porte en fer

Soute du pilote

Sa hauteur est des faux baux jusqu’au bordage du pont, elle est à bâbord, à la suite de la galerie. Elle ce situe sous le grand panneau entre le puits aux boulets et le four au pain.


Soute de l’écrivain( ne figure pas sur le plan)
Sa hauteur est des faux baux jusqu’au bordage du pont, elle est face au four à pain, à la suite de la galerie. Elle ce situe a côté de la soute du chirurgien à tribord

Soute du chirurgien

Sa hauteur est des faux baux jusqu’au bordage du pont. Elle ce situe à tribord. Elle commence du puits aux boulets et vas jusqu'à la soute de l’écrivain.

La Plate forme du maitre valet

A l’arrière de l’archipompe, elle est bordée à demeure, elle a de largeur tout ce qui est possible de lui donné.
Elle ce termine à la double cloison.
Les potagers pour le service de l’état major
Les potagers sont deux, placés à chaque bord, ils sont sur pied ce sont des Caisse de bois placés après la galerie et derrière l’archipompe sur la plateforme

Soute du maitre Vallet

Elle est à bâbord et termine la plateforme commence après la galerie, sa hauteur est jusqu’au bordage du 1er pont

Les soutes aux légumes

Il y a 2 soutes aux légumes de mêmes dimensions, elles sont face a face ,elles sont en avant de la soute du maitre Vallet et l’autre est en avant de la soute du capitaine.
Elles commences après la galerie, sa hauteur est jusqu’au bordage du 1er pont.


Soute du capitaine et Soute au vivre de l’état major


Elle est à tribord et termine la plateforme la seconde est à bâbord, elle commence après la galerie, sa hauteur est jusqu’au bordage du 1er pont

Le Couloir d’accès

À 97 cm en contre bas il y a une autre plateforme qui commence à la cloison double.
Le couloir par de la double cloison qui est remplie de terre, contourne le sas et le puits au fanal et ce termine au Coqueron de rechange du maitre canonnier.
Elle part de la double cloison et se termine aux soutes aux pains, leurs hauteur est jusqu’au bordage du 1er pont

Tambour ou sas, de la soute aux poudres

pièce entièrement fermé à côté du puits au fanal
C’est au moyen de ce tambour qui cerne l’ouverture de l’écoutille aux poudres qu’on descend dans la soute aux poudres
il traverse dans sa hauteur les soutes aux pains, on y pratique une ouverture au niveau du plancher des soutes aux pains pour y allumer la lanterne ou fanal qui est suspendu.
Le tambour de la soute aux poudres doit être un peut plus large que l’ouverture de l’écoutille de cette soute,
et son étendu vers l’arrière doit être assez considérable afin de ménager au-dedans du tambour un petit repos sur les baux du plancher de la soute aux pains pour servir de retrait au maître canonnier.
Il y a une échelle appuyer sur le bord de l’écoutille et en bas sur le plancher de la soute.
Sa hauteur est jusqu’au bordage du 1er pont, elle ce situe en avant du puits au fanal ;
on y rentre par le couloir de l’état majors (cloison avant) a l’intérieure on a accès au puit au fanal et à la soute aux poudres de cale.

Soutes à pain au biscuit:

Elles seront séparées en quatre
Sont plancher commence en arrière de l’épontille du grand cabestan
C'est-à-dire qu’il commence a la fin du faux pont (la ou le pont est plus bas.)Et termine tout en arrière (son extrémité) on y parvient par l’écoutille de la soute aux vivres
Sa hauteur est jusqu’au bordage du 1er pont, il y en a une de chaque côté.
Au milieu du couloir entre les soutes à pain, il y a une écoutille .
On établie de chaque côté du tambour, de l’écoutille de la soute au poudre jusqu’au planché du faux pont, une cloison qui sépare les soutes dans la longueur,
le petit corridor que forme ses deux cloisons prolongées sert principalement de passage pour porter librement de la lumière dans la fanal de la soute au poudre.

Soute du maitre canonnier

C’est sur le dernier bau de la soute aux pains, le plus en arrière qu’on établie la cloison(les montants de la cloison monte sur les baux du 1er pont) de la soute du maitre canonnier.
Cette petite soute comprend seulement l’espace ou le vide comprise entre les montant de l’arrière de la soute aux pains et l’inclinaison de l’étambot.
la hauteur est jusqu’au bordage du pont ; la galerie rentre dans la soute.

Le faux pont

De la fosse aux câbles jusqu'au grand cabestan il n’y a pas de bordage sur les faux baux, on établie une tringle le long et au milieu du dessus de chaque bau, cette tringle a pour épaisseur : 14cm Et une largeur de : 35cm

Les faux baux du faux pont

Baux posés en travers dans le fond de cale pour fortifier la structure du vaisseau d’un bord à l’autre et servir d’appui à un plancher ou à un faux pont.
Les baux sont formés de deux pièces, ils ont une bouge égale au bau du 1er pont. Leurs extrémités en queue d’aronde s’emboite sur les serres bauquières.
Les faux baux au nombre de 9 , partent de la fosse au câble jusqu’au plancher du maitre valet
ils ont de largeur : 40.65cm
Et d’épaisseur : 37.94cm
La distance l’un de l’autre est de : 260 a 292 cm
Hauteur entre les faux baux et le dessous des baux
Ces faux baux étaient réunis par des bordages prés de la muraille
Hauteur des faux baux au dessous des baux 1 pont : 162.40cm

Les courbes des faux baux
On pratique dans toute sa longueur une petite entaille pour y enchâsser légèrement son côté Elles sont placées horizontalement dans la mesure du possible.


les épontilles de cale et des entres pont
Elle supporte les baux ses dernières ont encore l’avantage de servir d’échelle pour descendre par chaque écoutille.
Les autres ponts sont aussi soutenu par des épontilles, elles sont établie perpendiculairement sur les hiloires
et sont pour la plupart fixé sur les baux qu’elles supportent par des charnières ou des couplets
(on peut les suspendres sous les baux) cela se pratique vers les grand cabestan et les bittes. Les épontilles ont un équarrissage égale à l’épaisseur de leur pont.


 miniature accès direct a la planche souhaiter 

Capture1 1Capture1 1Capture3.2 1Capture3.2 1Capture5 1Capture6 1Capture7 1

Capture8 1Capture9 1Capture10 2Capture12 1Capture12 1Capture13.1 2Capture14.1 1

Capture15 1Capture16 1Capture17 2Capture18 1Capture19 1Capture1 1dsc-0027

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.